Qu'est-ce que la communication éthique (selon moi) ?

 

 

Qu'est-ce que la communication éthique (selon moi) ?

 

 

« Ethique : qui intègre des critères moraux dans son fonctionnement. » Tout est dit : si l’éthique et la morale sont, comme nous le savons, avant tout une vision personnelle que l’on place où l’on souhaite dans son activité, nous pouvons donc casser le mythe tout de suite. Oui : il n’existe pas de sacro-sainte communication éthique universelle, vers laquelle certaines entrepreneur.es essayent de tendre, mais plutôt une pluralité de visions ! Ce que je vais donc aborder ici sont plutôt mes critères moraux à moi, les valeurs que je place dans ma définition de la communication éthique, et vers laquelle j’essaie de me rapprocher toujours plus chaque jour ! C’est parti ?

Communication éthique : une première définition-consensus

Avant d’évoquer les valeurs que je rattache personnellement à la communication éthique, il me semble important d’aborder une première définition de ce qu’elle est et de ce qu’elle représente dans son ensemble.

Soyons clairs : si nous collons le mot « éthique » derrière la communication, cela sous-entend que la communication digitale, en tant que telle, ne l’est finalement peut-être pas tant que ça. L’expression en elle-même révèle le point fondamentale de ce qu’elle est : une remise en question de notre façon de communiquer, une prise de conscience de l’impact négatif qu’elle peut avoir.

Peu importe les valeurs / actions concrètes que nous lui rattachions, nous pouvons donc dresser cette première définition, afin de poser un consensus avant de détailler la vision que j’en ai : la communication éthique porte l’envie et la détermination d’inclure le vivre-ensemble dans sa stratégie. Une communication éthique, c’est diffuser des informations en prenant en considération le respect de l’humain.

Un objectif qui paraît idéaliste, voir un peu vague : pourtant, cela peut passer par beaucoup de valeurs concrètes, de lignes de conduite, de méthodes précises… Et je vais ici vous présenter les miennes !

 

✔ Communiquer en respectant les autres, tout simplement !

A mes yeux, pour être efficace, une stratégie de communication n’a pas besoin d’heurter les sensibilités de chacun, d’exclure des groupes de personnes pour toucher sa cible, ni de stigmatiser pour apporter un message percutant.

Dans mon activité, qu’est principalement la réalisation de sites web et la rédaction web, je veille à ne jamais inclure de contenu visuel / textuel agressif, qui envoie des signaux malveillants ou méprisants à l’encontre de personnes.

De même, valoriser un service, une personnalité, ou un produit, n’implique pas nécessairement pour moi le mensonge. Conduire en erreur sa cible, pour parvenir à la convaincre, constitue aussi à mes yeux un manque évident de bienveillance.

Pour moi, bien communiquer, c’est savoir communiquer sur des éléments réels, et non inexacts, pour mettre en valeur l’existant et non travestir la réalité. Le meilleur moyen de convaincre est d’être soi-même et d’inclure la collectivité !

► Une communication éthique est d’abord pour moi une communication respectueuse et inclusive. La communication éthique crée la confiance, tandis que la communication contraire à l’éthique l’abuse ou la détériore…

Communiquer en restant authentiques, toujours !

Rester soi, être vrai, et travailler à véhiculer une image sincère de soi et de son activité : voilà ce à quoi je tend comme objectif pour mes clients. Une autre facette de la communication éthique, et non la moindre, est pour moi la recherche de l’authenticité : la mise en place d’une communication ne doit pas chercher à maquiller la réalité, mais la sublimer avec panache et originalité.

Cette valeur est pour moi centrale dans ma définition de la communication éthique. Mon objectif, lorsque je créé un site web pour un client, c’est de lui donner l’opportunité d’exprimer sa personnalité réelle, d’être au plus proche de sa singularité, pour que sa communication ne ressemble pas à d’autres, et pour qu’il se sente impliqué dans une démarche de vente honnête qui lui ressemble.

Et cet objectif n’est pas réalisable dans une ambiance business déshumanisée, où l’on applique des méthodes sans réfléchir ensemble, sans échanger, sans aucune écoute ni complicité. Une communication authentique naît pour moi dans un contexte qui l’est également, bienveillant, pouvant laisser place à l’écoute, la transparence, et la créativité !

► Une communication éthique doit être authentique, fidèle à la personnalité de l’entreprise, au plus proche de ses propres valeurs, et est donc le reflet d’une collaboration honnête et tout aussi vraie !

Communiquer en limitant l’impact du numérique sur l’environnement

Le web (et donc les sites web), les mails, la fabrication des matériels, tout cela coûte beaucoup en énergie. Ces technologies ont un impact invisible sur l’environnement, car nous en parlons peu. Pourtant, cet impact existe. Le prendre en considération dans son activité numérique, c’est un autre pas vers une communication éthique.

S’attacher à travailler de manière cohérente dans le digital, de manière raisonnée, pour éviter la surconsommation énergétique, est une autre des valeurs que je souhaite introduire dans mon activité. Hébergeurs web éco-responsables (utilisation des énergies renouvelables pour alimenter leurs installations, par exemple), création de sites web n’utilisant que les ressources structement nécessaires pour fonctionner (allègement du code, optimisation du « poids » des pages…), ou utilisation d’outils de communication évitant la multiplication des emails, les idées ne manquent pas pour que la communication devienne davantage responsable.

►Une communication éthique ne respecte pas seulement les autres à mes yeux, mais prends en compte l’environnement dans lequel elle s’exerce pour tenter de devenir toujours plus responsable !

 

Pour conclure, je dirais que la communication éthique relève davantage d’une approche globale, d’une vision, que de simples actions que l’on peut effectuer dans le cadre d’un projet. Elle peut allier des valeurs éco-responsables et humaines (dans mon cas, les deux sont intimement liées) mais chacun peut investir ce qu’elle est avec les valeurs qui lui semblent fondamentales pour qu’elle soit, à ses yeux, éthiques. L’essentiel aujourd’hui, il me semble, est de s’approprier son concept de base (vouloir faire mieux, inclure, et se remettre en question) pour que les acteurs du digital soient en mesure de s’adapter aux enjeux actuels de nos sociétés.

 Et pour toi, dis moi, qu’est-ce que la communication éthique ? 😀

 

Marion Gueydan

Marion Gueydan

Webmaster & Rédactrice web SEO Freelance

Spécialisée dans la conception de sites web WordPress, mais aussi la création de contenus optimisés SEO, j’ai créé mon auto-entreprise en 2017 avec toute la passion qui m’anime. Aujourd’hui, j’accompagne des projets éthiques, si possibles locaux, pour qu’ils se démarquent toujours plus sur les réseaux.
N’hésitez pas à me contacter !